Histoire de la pharmacie

Au cœur de l’apothicairerie très privée d’un collectionneur

Publié le 16/04/2015
Il est des passions qui confinent à la recréation. Recréation d’un univers, d’une époque, d’un lieu. Rencontre avec un passionné qui ne s’est pas contenté de collectionner des pots à pharmacie. Il a reconstitué chez lui une apothicairerie historique.

« C’EST UN LIEU de méditation et de travail pour moi. Ici, j’y étudie les faïences et les objets que je viens d’acquérir », explique Dominique F. (qui a souhaité garder l’anonymat*) en regardant, les yeux brillants, le chemin parcouru depuis 30 ans. Des faïences du sol au plafond, de France, d’Italie, d’Espagne, d’Irak… La pièce est émouvante de beauté, de mémoires du passé, de renaissance d’une atmosphère aussi, celle des apothicaireries d’hôtel-Dieu qui parsèment encore aujourd’hui l’est de la France. Nos yeux ne savent pas où se poser tant le mirage opère.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)