Antidépresseurs tricycliques en 4 temps  Abonné

Publié le 19/09/2013

1952 : La découverte de la chlorpromazine relance l’intérêt pour les phénothiazines dans des indications psychiatriques

1956 : Le psychiatre Roland Kuhn voit dans le G-22355 (imipramine) un antidépresseur potentiel

1957 : Commercialisation de l’imipramine (Tofranil)

Années 1960 : Commercialisation de nombreux tricycliques : amitriptyline (1961), nortriptyline (1963), désipramine (1965), clomipramine (1968)…

1965 : La dépression est corrélée à un déficit en amines biogènes.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3030