Humeur

L'autre menace  Abonné

Publié le 26/06/2020

J'ai échappé, jusqu'à présent, au Covid, principalement en me privant des soins pour d'autres affections que la médecine de mon pays, comme dirait l'autre, ne pouvait plus me prodiguer. Nous voilà maintenant en pleine canicule, contre laquelle je ne peux pas faire grand-chose, notamment à cause des problèmes cités ci-dessus, sinon augmenter la fréquence des douches froides qui ne procurent pas un plaisir intense ni un répit de longue durée. Les confinés sont surtout confits par la chaleur et les déconfinés peuvent toujours aller se baigner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte