Histoire de la pharmacie

La pharmacopée des grottes  Abonné

Par
Julie Chaizemartin -
Publié le 19/05/2020
Sans mauvais jeu de mots, si les hommes préhistoriques n’étaient pas à proprement parler confinés, la vie dans les grottes les a conduits à développer un art pariétal singulier et des conditions de survie particulières. Depuis plusieurs années, scientifiques et historiens essayent de comprendre leurs pratiques thérapeutiques, dont l’archéologie et l’archéobotanique ont permis de révéler quelques éléments.
Tatouages sur les poignets d'Otzi

Tatouages sur les poignets d'Otzi
Crédit photo : Archeological Museum Bolzano

En 2018, une grande exposition au Musée de l’Homme nous apprenait tout sur l’Homme de Néandertal en réévaluant son rôle et son importance par rapport à l’Homo Sapiens, traditionnellement considéré comme plus évolué. En effet, le Néandertalien ayant complètement disparu sans que l’on n’ait encore découvert pour quelles raisons, il fut longtemps le plus primitif de la guerre du feu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte