La moitié des transmissions se produit en phase présymptomatique  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 17/07/2020
Près d'un quart des infections par le SARS-CoV-2 resterait asymptomatique ; et la moitié des transmissions surviendrait durant la phase présymptomatique du patient source dans un contexte de recherche active des contacts : tels sont les deux enseignements que les équipes de Santé publique France (SPF) tirent d'une revue de la littérature au 2 juin 2020, publiés le 8 juillet sous forme d'une synthèse rapide.

Les auteurs ont d'abord cherché à évaluer la part des formes asymptomatiques des infections à SARS-CoV-2.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte