Prix Nobel de médecine

La longue identification du virus de l'hépatite C  Abonné

Publié le 09/10/2020
Le prix Nobel de médecine 2020 a été décerné à Harvey J. Alter, Michael Houghton et le californien Charles M. Rice, pour l'identification du virus de l'hépatite C. Avec 70 millions de cas chaque année, l'hépatite C est à l'origine de 400 000 décès et est l'une des causes majeures de cancer du foie et de transplantation.
Charles M. Rice, Harvey J. Alter et Michael Houghton

Charles M. Rice, Harvey J. Alter et Michael Houghton
Crédit photo : AFP

Tout a commencé, dans les années 1970, avec Harvey J. Alter, des Instituts nationaux de la santé américains (NIH), qui travaillait sur la survenue d'hépatites après transfusion. Malgré la découverte récente du VHB par Baruch Blumberg distingué par le prix Nobel en 1976, il restait des zones d'ombre. L'équipe dirigée par Harvey Alter avait constaté avec inquiétude qu'il persistait un grand nombre de cas d'hépatites post-transfusionnelles non expliquées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte