Un entretien avec Christian Grenier, président de Federgy - « Le développement du numérique, une autre dimension de la logistique »
Marketing et gestion d'une officine

Un entretien avec Christian Grenier, président de Federgy« Le développement du numérique, une autre dimension de la logistique »

Marie Bonte
| 09.10.2017

Le président de Népenthès et de la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie (Federgy) revient sur la nécessité de doter les groupements de systèmes d'information performants. Cet investissement dans le digital est devenu impératif face à « l'ubérisation » des entrepôts et des systèmes de livraison.

  • Christian Grenier : « trouver une solution logistique commune »

Le Quotidien du pharmacien. - En juin dernier, six groupements nationaux, dont le vôtre, membres de Federgy, ont créé le C6, une structure de négociations intergroupements dont l’objectif principal est d’obtenir les meilleures conditions commerciales pour leur SRA et leur CAP respectives. Cette approche inclut-elle également la fonction logistique ?

Christian Grenier.- La dimension logistique transcende l’ensemble de nos activités, ne serait-ce qu’à cause de la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires