Une activité très encadrée

Une activité très encadrée

Marie Bonte
| 18.09.2017

Selon l’article L.4362-1 du Code de la santé publique (CSP), seules peuvent exercer la profession d’opticien-lunetier les personnes titulaires du diplôme, certificat ou titre mentionnés aux art. L.4362-2 et L.4362-3. Aussi, pour exercer cette activité dans leur officine en lien direct avec le client, les pharmaciens doivent être eux-mêmes titulaires du diplôme d’opticien, avoir un membre de leur équipe dans ce cas, ou encore, confier cette responsabilité à un opticien.

L’art. R.4235...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Grand débat

Participez au Grand débat national : « le Quotidien » vous donne la parole

À l’occasion du Grand débat national, nehs et le Groupe profession santé (GPS) réunissant « le Quotidien du pharmacien », « le Quotidien du médecin », « le Généraliste », « infirmiers.com », s’associent pour lancer une grande enqu... Commenter

Partenaires