Les ponts - Aucune obligation

Les pontsAucune obligation

06.04.2017

Lorsqu'un ou deux jours ouvrables s'intercalent entre un jour férié chômé et un jour de repos hebdomadaire, on parle de « pont ». Par exemple, cette année le samedi 15 juillet (lendemain de la Fête nationale) ou le lundi 14 août (veille de l’Assomption). L’employeur n’a aucune obligation d’accorder le jour de pont. S’il le fait, il peut faire récupérer les heures de travail perdues. A condition d'avertir l'inspection du travail et d’afficher la date prévue à l'officine....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires