OBO et nantissement : l'éclairage de Luc Fialletout*

OBO et nantissement : l'éclairage de Luc Fialletout*

David Paitraud
| 27.03.2017

Les garanties prises par le prêteur sont étroitement dépendantes du scénario juridique de l’opération :
- Si le pharmacien exerce en nom propre (ou en SNC) et décide de vendre son officine à une SEL, un banal nantissement sur le fonds de commerce sera envisagé. Cette opération est devenue peu attractive financièrement du fait des prélèvements fiscaux et sociaux qui la pénalise, mais elle conserve son intérêt dans certaines situations, comme l'investissement dans une autre...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
formation

DPC : 88 % des titulaires se sont formés sur 3 ans

Plus de 24 000 titulaires ont effectué au moins une formation validant pour le DPC sur la période triennale 2017-2019. L’heure du bilan du développement professionnel continu (DPC) a sonné, en cette fin de période triennale... Commenter

Partenaires