Tendances et marchés - Biosimilaires à l'officine, un avenir en suspens

Tendances et marchésBiosimilaires à l'officine, un avenir en suspens

Anne-Sophie Pichard
| 16.03.2017

De potentiel il ne manque pas. Le champ des médicaments biosimilaires, encore peu développé, suscite bien des attentes en termes de santé, d'économies et de marché. Son avenir est cependant soumis à un faisceau de conditions au premier plan duquel on trouve des mesures incitatives au développement de ses produits.

  • mmm
Insuline, hormone de croissance, érythropoïétines, anticorps monoclonaux, sont quelques-unes des substances actives que les médicaments biosimilaires peuvent reproduire à partir d'une cellule ou d'un organisme vivant. Leurs champs d'application qui couvrent de nombreux domaines thérapeutiques comme l'oncologie, la gastro-entérologie, l'hématologie, la rhumatologie ou la diabétologie, en font des traitements précieux pour certaines maladies graves. Leur statut de molécules « reproductibles »...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 5

Partenaires