Les infections sexuellement transmissibles Abonné

Publié le 04/09/2017
Les infections sexuellement transmissibles

treponem
BIOMEDICAL IMAGING UNIT, SOUTHAMPTON GENERAL HOSPITAL/SPL/PHANIE

Avec plus de 250 millions de cas déclarés chaque année dans le monde, les IST altèrent souvent la qualité de vie et peuvent être à l’origine d’une stérilité tubaire. Après une phase de régression dans les pays développés, elles y connaissent depuis le début du siècle une nouvelle progression associée à la banalisation des comportements sexuels à risque.

  Les mots du client   - « J’ai une sorte de plaque ronde indurée mais indolore à l’extrémité du sexe et un ganglion gonflé à l’aine : est-ce grave ? - Est-il vrai que la syphilis se traite maintenant parfois avec une seule injection d’antibiotique ? - Dois-je pousser ma fille à se faire vacciner contre le cancer de l’utérus ? - Est-il vrai qu’une maladie sexuellement transmissible banale peut entraîner une stérilité ? »   Quelques définitions Le terme d’« infections sexuellement transmissibles » (IST) est désormais privilégié sur celui de «…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte