L’endométriose, une maladie taboue difficile à nommer Abonné

Publié le 20/10/2014

Maladie hormonodépendante encore mal connue, l’endométriose touche une femme sur dix en âge de procréer et pose de réels problèmes de fertilité pour 30 à 40 % des femmes qui en sont atteintes. Elle est également responsable de près de la moitié des douleurs pelviennes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte