Un entretien avec le président de la Fédération des pharmacies italiennes

Faute d'équipement, l'Italie déplore la mort de onze pharmaciens  Abonné

Par
Publié le 28/04/2020
En Italie, onze pharmaciens sont morts depuis le début de l’épidémie de SARS-CoV-2. Un lourd tribut payé par ces professionnels de santé qui jouent aujourd’hui un rôle central dans la crise sanitaire. Décryptage de la situation en officine en pleine crise sanitaire avec Andrea Mandelli, pharmacien, député et président de la Fédération des pharmacies italiennes et de l’Ordre régional de Milan.
Andrea Mandelli : « la situation a été gérée avec une certaine légèreté »

Andrea Mandelli : « la situation a été gérée avec une certaine légèreté »
Crédit photo : DR

Le Quotidien du pharmacien.- Comment expliquez-vous ce nombre important de décès ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte