À la une

URPS : une redistribution des cartes  Abonné

Publié le 17/12/2015
Invités à élire leurs représentants aux URPS, les titulaires ont profité de l’occasion pour redistribuer les cartes du paysage syndical. Si la FSPF reste le principal syndicat d’officinaux, l’USPO réalise une percée et progresse de plus de 13 points. En revanche, l’UNPF ne parvient pas à dépasser les 10 % des suffrages et perd sa représentativité nationale.

Il n’y aura plus trois organisations représentatives de la profession, mais deux. Les résultats des élections aux Unions régionales des professionnels de santé (URPS) modifient significativement le paysage syndical pharmaceutique*. En enregistrant seulement 8,60 % des suffrages (contre 11,72 % en 2010), l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) n’a pas réussi à franchir la barre fatidique des 10 %, ce qui « lui ôte son caractère représentatif », indique ainsi la Direction de la Sécurité sociale (DSS).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte