Mieux accompagner les jeunes  Abonné

Par
Publié le 28/02/2019
Souvent démunis face aux montages financiers, les jeunes candidats à l'installation doivent être mieux informés, de manière plus objective, et ce dès la faculté, estime David Alapini, président du Conseil régional de l’Ordre du Nord-Pas-de-Calais qui a présidé un groupe de travail sur le sujet.

Crédit photo : DR

Le Quotidien du pharmacien.- Dans votre rapport sur l’état des lieux du financement à l’installation, vous proposiez la création d'un fonds dédié. L'initiative de la CAVP répond-elle à cet objectif ?

David Alapini. - Oui, et je tiens à remercier la CAVP pour sa réactivité. Car en moins d'un an, elle est parvenue à mettre en œuvre la proposition que nous avions émise en conclusion de notre rapport, c’est-à-dire l’organisation d’une solidarité intergénérationnelle sous forme de fonds.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte