La France en retard par rapport à ses voisins européens

Méningites : la couverture vaccinale est insuffisante  Abonné

Publié le 13/04/2015
L’épidémiologie des infections invasives à méningocoques (IIM) varie dans le monde selon les périodes et les zones géographiques. En France, malgré l’évolution des recommandations vaccinales, force est de constater que l’épidémiologie ne baisse pas et que la couverture vaccinale reste insuffisante, non seulement pour la vaccination contre la méningite C mais également pour les patients à risque contre les cinq sérogroupes.

LES IIM sont particulièrement graves avec un risque de décès de l’ordre de 10 %, des séquelles cérébrales et/ou auditives ou des amputations chez près d’un survivant sur cinq. Elles sont sous surveillance et doivent être déclarées à l’agence régionale de santé. On peut donc suivre de façon précise leur nombre, l’âge des patients concernés, leur lieu de résidence et l’évolution de leur infection.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte