L'économie officinale vue par Fiducial

Les derniers chiffres d'avant l'accident  Abonné

Par
Publié le 04/09/2020
L’étude 2019 publiée cet été par Fiducial atteste d’une relative stabilité des chiffres, voire émet quelques signaux encourageants. N’en reste pas moins en suspens la question de la capacité de l’économie officinale à résister au choc de la crise sanitaire.

Aucun économiste, ni aucun financier n’aurait pu imaginer un tel « crash test », opération destinée à tester le comportement de l’économie officinale en cas de choc imprévisible comme une chute d’activité brutale, la fermeture de cabinets médicaux ou encore l’exode d’une partie de la clientèle, autant d’aléas survenus pendant la pandémie. Aussi ne reste-t-il pour l’heure, comme seule grille de lecture, les chiffres – plutôt rassurants — publiés par Fiducial au cours de l’été et qui portent sur l’année 2019 (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte