Bilan de médication

Les étudiants veulent participer  Abonné

Publié le 04/12/2017

L’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) se félicite de la mise en place des bilans de médication et insiste sur l’importance de la formation des étudiants à cette nouvelle mission à l’université, mais aussi durant les stages. Spécifiquement, l’ANEPF demande aux pharmaciens d’officine de permettre aux étudiants de 6e année, lors de leur stage de pratique professionnelle, de participer à la mise en place des bilans partagés de médication dès 2018.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3394