Journée d'action

Les étudiants se désolidarisent  Abonné

Par
Publié le 19/01/2017

Regrettant le manque d’unité syndicale et sceptique sur la forme de la contestation, l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) n’appellera pas ses membres à se joindre à la journée de manifestation du 26 janvier, organisée par l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), le syndicat des groupements et enseignes de pharmacie (Federgy) et l’Union des groupements de pharmacies d’officine (UDGPO).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte