Covid-19 : un effet protecteur des IEC-ARA2 ?  Abonné

Par
Publié le 04/09/2020

L’hypothèse d’un effet protecteur des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC) et d'antagonistes des récepteurs de l'angiotensine 2 (ARA2) face au Covid-19 semble se confirmer. Une méta-analyse, portant sur plus de 28 000 patients, publiée dans « Current Atherosclerosis Reports », met en évidence de meilleurs taux de survie chez les patients atteints de Covid-19 et une réduction de la gravité de l’infection.

Les patients traités pour de l’hypertension artérielle étaient 0,67 fois moins susceptibles d'avoir une issue critique ou fatale que ceux qui ne prenaient pas de médicaments

Les patients traités pour de l’hypertension artérielle étaient 0,67 fois moins susceptibles d'avoir une issue critique ou fatale que ceux qui ne prenaient pas de médicaments
Crédit photo : GARO/PHANIE

« Au début de l’épidémie, la crainte était que les médicaments contre l’hypertension artérielle puissent être associés à un moins bon pronostic, rappelle le Dr Vassilios Vassiliou, un des auteurs de l’étude. Au contraire, nous avons constaté qu'il y avait un risque significativement plus faible de décès et de résultats critiques, de sorte qu'ils pourraient en fait avoir un rôle protecteur - en particulier chez les patients souffrant d'hypertension ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte