À la Une

Covid-19 : tester moins pour tester mieux  Abonné

Par
Publié le 11/09/2020
Files d'attente interminables, une semaine de délai pour avoir un résultat, faux positifs… Si la France teste beaucoup depuis le début de l'été, le fait-elle de manière pertinente ? Des doutes commencent à émerger et la stratégie de dépistage massif prônée par le gouvernement doit subir, selon certains, quelques retouches.
Laboratoires de ville submergés, files d'attente pour les dépistages gratuits dans la rue : une stratégie remise en cause

Laboratoires de ville submergés, files d'attente pour les dépistages gratuits dans la rue : une stratégie remise en cause
Crédit photo : phanie

Semaine après semaine, la France réalise toujours plus de tests de dépistage du Covid-19. Un peu plus de 200 000 tests PCR en juin, près de 500 000 en juillet et enfin plus d'un million début septembre… L’objectif annoncé par le gouvernement a finalement été atteint. « Ce nombre d'un million n'est pas un totem, c'est juste le reflet de notre capacité effective à tester », déclarait fin août Olivier Véran au lendemain d'un entretien avec des représentants des laboratoires de biologie médicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte