Questions sur ordonnance - Noël P., 8 ans, 38 kg

Questions sur ordonnanceNoël P., 8 ans, 38 kg

Nicolas Tourneur
| 19.06.2017

Noël présente un placard rouge centré sur la piqûre : le médecin n’a pas eu de difficulté à poser le diagnostic de maladie de Lyme. Il y a deux semaines en effet, toute la famille est allée se promener en forêt. Le petit garçon a signalé dans la soirée une sorte de petite bestiole fixée à son mollet, juste au-dessus de la chaussette : une tique, aussitôt retirée au « tire-tique » avant désinfection à l’iode. Pourtant, un érythème est apparu, 4 jours avant la consultation. S’agrandissant rapidement, il se présente comme un placard ovalaire d’environ 2 à 3 cm de diamètre, plus clair en son centre, là où la tique était fixée. La lésion, non prurigineuse, est souple au toucher. Face à ce signe caractéristique - un érythème migrant -, le médecin a prescrit une antibiothérapie destinée à empêcher l’infection par un germe que peut transmettre la tique (Borrelia burgdoferi) et son évolution vers une phase secondaire puis tertiaire.

  • Noël P., 8 ans, 38 kg - 1

Quel principe actif ?

L’amoxicilline, une aminopénicilline, constitue l’un des traitements de choix de la borréliose de Lyme, tout comme la doxycycline, une tétracycline. En l’absence d’intolérance aux lactamines, le médecin a opté pour l’amoxicilline qui bénéficie d’une bonne tolérance.

Y a-t-il des insuffisances et des interactions ?

Le traitement est trop prolongé : en phase primaire, face à un placard érythémateux unique, ce qui est le cas ici, une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires