Histoire de santé - Un cristal de sulfate de magnésium aux vertus purgatives

Histoire de santéUn cristal de sulfate de magnésium aux vertus purgatives

Nicolas Tourneur
| 03.09.2015
  • Un cristal de sulfate de magnésium aux vertus purgatives - 1

SI la petite ville d’Epsom, proche de Londres, est aujourd’hui célèbre pour ses courses hippiques, elle le fut auparavant pour une source thermale qui se trouva l’enjeu d’une farouche rivalité entre médecins et pharmaciens londoniens.

À l’origine de l’histoire, Henry Wicker, un paysan qui découvrit la fameuse source alors qu’il cherchait à abreuver son bétail en 1618. Malgré leur soif, les animaux refusèrent son eau trop salée et amère, qui se révéla par contre dotée d’étonnantes...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires