Une découverte à manier avec précaution - Les trois chances du lithium

Une découverte à manier avec précautionLes trois chances du lithium

31.01.2013
  • Le lithium a beaucoup tué avant de devenir médicament

LITHOS. Pierre pour les Grecs. Le lithium, un métal alcalin isolé de la pétalite en 1817 par le chimiste suédois Johan A. Arfvedson (1782-1841), fut baptisé par le baron Jöns Jakob Berzelius (1779-1848), l’un des pères de notre chimie. Il fallut attendre 1855 avant qu’il ne puisse être extrait en quantité significative par les chimistes Robert W. Bunsen (1811-1899) et Augustus Matthiessen (1831-1870). Quatre années plus tard, un médecin anglais, Alfred Barring Garrod (1819-1907), le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Ordinateur

RGPD : attention aux arnaques

La DGCCRF* et la CNIL** mettent en garde contre certaines pratiques commerciales trompeuses concernant la mise en conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD). « Des sociétés profitent de l’entrée en... 4

Partenaires