Chimie de l’ergot : quelques dates

Chimie de l’ergot : quelques dates

27.09.2012

- 1592 Adam Lonitzer (1528-1586), médecin allemand, remarque l’existence du champignon sur le seigle et le préconise pour faciliter l’accouchement.

- 1808 un médecin américain, John Stearns (1770-1848), utilise l’ergot comme ocytocique.

- 1824 David Hosack (1769-1835), autre médecin américain, souligne la toxicité de l’ergot.

- Circa 1850 le mycologue suédois Elias Magnus Fries (1794-1878) décrit le Claviceps purpurea ; le mycologue français Louis René Tulasne (1815-1885...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires