Portrait

Xavier Schneider, un pharmacien connecté  Abonné

Publié le 24/09/2015
Si l’architecture extérieure et le nom de son officine fleurent bon le XIXe siècle, Xavier Schneider n’en n’invite pas moins ses patients à se tourner vers l’avenir : passionné par les objets de santé connectés, il en propose depuis peu à sa clientèle, tout en créant lui-même de nouvelles applications dans le domaine de la pharmacie.

Il y a sept ans, Xavier Schneider reprenait la « pharmacie cantonale »* de Truchtersheim, village cossu des environs de Strasbourg qui, économiquement parlant, fait figure de Monaco ou de Neuilly alsacien. « Cela n’empêche pas bien, au contraire, les clients d’être particulièrement exigeants sur le service, la qualité et les prix », explique le pharmacien, secondé par quatre adjoints, cinq préparateurs et plusieurs étudiants et apprentis, son épouse jouant un rôle primordial pour la gestion de l’officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte