Prescription en DCI

Xavier Bertrand relance le débat  Abonné

Publié le 24/02/2011
Le ministre de la Santé souhaite que les médecins aient l’obligation légale de rédiger leurs ordonnances en dénomination commune internationale. Du côté des professionnels libéraux, on ne semble plus guère y voir d’inconvénient.
Les logiciels professionnels intègrent de plus en plus la fonction DCI

Les logiciels professionnels intègrent de plus en plus la fonction DCI
Crédit photo : S. toubon/« le quotidien »

« JE PENSE qu’il faudra un jour imposer la prescription en DCI [dénomination commune internationale]. C’est à vous [les parlementaires] de faire cette proposition, mais je vous dis d’ores et déjà que j’y donnerai un avis favorable. » Ainsi s’est exprimé Xavier Bertrand lors de son audition par la mission parlementaire de l’Assemblée nationale sur le Mediator. L’obligation de prescrire (en tout ou partie) en DCI est un des serpents de mer de la médecine libérale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte