Xavier Bertrand prêt à revoir la question des grands conditionnements

Publié le 05/10/2011

Dans le cadre des 4e Rencontres de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), Xavier Bertrand s’est dit prêt à revoir le calcul des marges des différents acteurs sur les grands conditionnements. « Je voyais dans les conditionnements trimestriels une question de bon sens pour les patients et une source d’économies », explique le ministre de la Santé. Mais, « je suis prêt à revoir les choses ». « Si on demande un effort de 5 % aux industriels, on doit demander un même effort de 5 % aux pharmaciens et non pas 10 fois plus comme aujourd’hui », avait plaidé auparavant Gilles Bonnefond, président de l’USPO. Le ministre souhaite également donner un second souffle au marché des génériques. « Il faut redonner de l’élan au taux de substitution qui ne progresse plus », affirme Xavier Bertrand, qui annonce un objectif de croissance de 5 points pour 2012.

Quotipharm.com, le 05/10/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr