Sécurité sociale

Woerth rêve d’un ONDAM à... 2 %  Abonné

Publié le 28/01/2010

LE MINSITRE du Budget, Éric Woerth, s’interroge sur la possibilité de limiter à 2 % la progression annuelle des dépenses d’assurance-maladie afin de réduire les déficits publics. « L’assurance-maladie, aujourd’hui, elle progresse (de) plus de 3 % par an, a déclaré le ministre lors de l’émission le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Peut-être faut-il aller plus loin. Il faut qu’on en parle en tout cas, il faut qu’on échange et il faut qu’on se mette d’accord. Peut-être doit-on aller à 2 %. » Une déclaration qui ne doit rien au hasard.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte