Douleur

Vous prendrez bien un peu de codéine?  Abonné

Publié le 10/03/2011
Un vilain abcès avait profité de ma négligence pour se développer à son aise...

Un vilain abcès avait profité de ma négligence pour se développer à son aise...
Crédit photo : BURGER/PHANIE

IL Y A QUELQUE TEMPS, un psychiatre me faisait remarquer qu’il ne comprenait pas pourquoi nous, les pharmaciens, nous n’aimions pas les médicaments. Comment ça, nous n’aimons pas les médicaments ? « À la Fac, on nous apprend à traiter grâce aux côtés positifs des médicaments, et vous, on vous apprend à vous en méfier à cause des côtés négatifs… ». Ah oui, vu sous cet angle-là, il n’avait pas tort, finalement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte