HUMEUR

Vous êtes libre, M. Hollande !  Abonné

Publié le 12/05/2016

J’éprouve de la commisération pour François Hollande. Je veux bien que les règles de la démocratie autorisent tout citoyen à se dresser contre l’exécutif, mais je ne comprends pas qu’on lui fasse un procès pour chaque mot qu’il emploie. Quelle faute n’a-t-il pas commis lorsqu’il a cru prétendre que « ça va mieux » en France ! Un déluge de quolibets s’est abattu sur lui, le contraignant à s’expliquer, ce qui, chez nous, n’est jamais facile. Après tout, qu’aurait-il pu dire ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte