HUMEUR

À votre santé  Abonné

Publié le 05/07/2012

Le principe des éthylotests embarqués repose sur l’idée que les personnes en état d’ébriété sont capables de se tester avant de conduire. Si leur démarche est incertaine et leur vision double, et qu’en plus elles savent qu’elles sont ivres, elles n’ont pas besoin d’éthylotest avant de prendre la route. Elles renonceront. Si elles ne comprennent pas que la conduite leur est provisoirement interdite, c’est qu’elles n’ont plus assez de bon sens pour pratiquer le test. Lequel ne sera en fait utilisé que par les conducteurs maîtres de leurs mouvements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte