HUMEUR

Vivre à crédit  Abonné

Publié le 12/11/2015

Je lis le journal et qu’apprends-je ? Que, depuis lundi et jusqu’à la fin de 2015, je vis à crédit. Bon, je ne suis pas le seul. Je partage ce sort funeste avec 65 millions de concitoyens, sans compter les autres pays d’Europe et du monde qui subissent le même destin. Voici ce qui me scandalise : l’Institut Molinari estime que, depuis le 9 novembre, la France a complètement épuisé ses recettes (pourtant diverses et multiples) et qu’elle vivra de ses emprunts pendant les 53 jours qui restent de l’année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte