POLYCHRESTE

Vive l’arnica !  Abonné

Publié le 08/09/2011
Un remède universel

Un remède universel
Crédit photo : dr

MES CAMARADES et moi, au lycée, nous avons étudié le latin, encouragés par nos parents et nos professeurs. En terminale, c’était devenu une activité largement secondaire, même pendant les cours, dont nous profitions pour terminer nos devoirs de maths. C’est pourtant une matière qui nous a rapporté des points au bac, et qui m’a drôlement facilité la vie, à la fac. Je n’en avais même pas conscience, mais quand mon amie D.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte