Onfray et Wievorka

Visions globales  Abonné

Publié le 11/05/2015
Hegel est mort et nous n’avons plus de penseurs capables de secréter d’immenses et cohérentes Weltanschauung (visions du monde). Michel Onfray pour la nature (« Cosmos ») et Michel Wievorka pour la culture (« Retour au sens - Pour en finir avec le déclinisme ») s’y essaient pourtant.

ON LE SAIT depuis longtemps, Michel Onfray a un énorme appétit philosophique et ne se fixe pas de médiocres objectifs. « Cosmos » est le premier volume d’une trilogie intitulée « Brève Encyclopédie du monde ». Hymne à l’Univers et à la Nature, il permet à l’auteur de revenir sur ses obsessions favorites.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte