Dans le Nord

Vingt-quatre ans pour ouvrir une pharmacie !  Abonné

Publié le 12/03/2020
Il aura fallu presque un quart de siècle à Jean-Louis Picquet pour ouvrir, enfin, une officine à Mérignies (Nord). Il avait acheté le terrain en 1996 pour y créer une pharmacie, à la demande de la commune. Il était alors pharmacien dans l'industrie, et son épouse tenait une officine à Pont-à-Marcq, trois kilomètres plus au nord.
Mérignies

Mérignies
Crédit photo : dr

Mérignies est une petite ville résidentielle, au sud de Lille, qui connaît un bon développement démographique, mais ne compte alors qu'environ 2 000 habitants. Le cap fatidique des 2 500 habitants intervient en 2014, l'autorisation de l'agence régionale de santé (ARS) en 2016.

« Un parcours du combattant », résume Blandine Garbe, aujourd'hui cogérante et titulaire avec Jean-Louis Picquet de l'officine, qui a ouvert le 6 janvier dernier. Le parcours n'était, en effet, pas abouti, puisque le permis initial a dû être représenté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte