« Notre activité s’étend du poisson rouge à l’éléphant »

VINCENT RAMON  Abonné

Publié le 09/04/2009
VICE-PRÉSIDENT DE L’APR* CHARGÉ DES AFFAIRES VÉTÉRINAIRES
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Vous avez choisi de vous spécialiser dans la pharmacie vétérinaire. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

VINCENT RAMON.- Je suis installé depuis trente-trois ans à Saint-Martin-de-Crau (Bouches du Rhône) et j’ai toujours estimé que le médicament vétérinaire a sa place, comme le médicament humain, dans nos stocks et dans nos actes de délivrance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte