Ventes en ligne : la bataille juridique a commencé

Publié le 01/07/2014

Crédit photo : S. TOUBON

Les représentants du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens et ceux de 1001pharmacies.com avaient rendez-vous lundi au tribunal de grande instance de Paris. L’instance ordinale a en effet assigné en référé la plate-forme de vente en ligne estimant que son service de livraison de spécialités s’apparentait à un exercice illégal de la pharmacie. La vente de médicaments ne peut se réaliser qu’à partir du site Internet d’une officine de « briques et de mortier », a plaidé en substance l’avocat de l’Ordre, Me Olivier Saumon. « On est bien dans une activité classique, traditionnelle, de livraison de médicaments », estime au contraire Me Le Fustec, l’avocate de 1001pharmacies.com. Le verdict est attendu le 8 août.


Source : lequotidiendupharmacien.fr