Valproate et grossesse  Abonné

Par
Publié le 09/06/2016

Le valproate (et ses dérivés) est un principe actif aux effets tératogènes connus qui expose à un risque élevé de malformations congénitales.

Les nouvelles données disponibles confirment également que les enfants exposés in utero présentent un risque accru de troubles neurodéveloppementaux (jusqu’à 30 à 40 % des cas).

Ces spécialités ne doivent pas être prescrites chez les filles, les adolescentes et les femmes en âge de procréer, ainsi qu’aux femmes enceintes, sauf en cas d’inefficacité ou d’intolérance aux alternatives médicamenteuses ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte