Vaccination A(H1N1) : recentrage sur les personnes à risque

Publié le 10/02/2010

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient d’émettre un avis favorable au recentrage de la campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) sur les personnes à risque de complications et les personnels de santé et médico-sociaux les plus exposés. Il rappelle cependant « que toute personne qui le souhaite doit pouvoir être vaccinée », même sans facteur de risque. 19 à 30 % de la population, soit 12 à 18 millions de sujets, serait immunisés contre le virus début janvier, soit à la suite d’une infection ou grâce à la vaccination (5,74 millions de vaccinés au 18 janvier), d’après l’Institut de veille sanitaire. Ces valeurs sont proches de la proportion de la population qui devrait être immune pour interrompre la circulation virale, au vu des estimations les plus récentes, commente le Haut conseil. Le risque individuel persiste toutefois du fait de la circulation du virus au sein de populations non protégées, souligne le HCSP.

Quotipharm.com, le 10/02/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr