Décontamination

UV et ions négatifs contre le BK  Abonné

Publié le 02/04/2009

Deux nouvelles techniques pourraient être utilisées en institution pour diminuer le taux d’infections nosocomiales tuberculeuses, selon une étude péruvienne : les lampes à ultraviolets (UV) et l’ionisation négative de l’air. L’équipe de Roderick Escombe vient en effet de montrer leur efficacité à prévenir la transmission de la mycobactérie chez des cochons d’Inde en milieu clos. Trois enclos de 150 animaux chacun étaient constitués, le premier contenant des lampes à UV, le second un système d’ionisation négative de l’air et le dernier servait de contrôle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte