Hydroxychloroquine

Une vaste étude pour « clore le débat »

Par
Publié le 07/04/2020

Le CHU d’Angers a lancé, le 2 avril, une grande étude sur l’hydroxychloroquine incluant 1 300 patients. L’investigateur principal du projet, le Pr Vincent Dubée, indique être « conscient des limites des résultats des études publiées par l'équipe du Pr Raoult », et souhaite « clore le débat » avec cette étude « aux standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés ». Baptisée Hycovid, elle va inclure 1 300 patients atteints du Covid-19, âgés de plus de 75 ans ou ayant besoin d'oxygène sans être en détresse respiratoire aiguë. Ils pourront être hospitalisés, résidents d'un Ehpad ou chez eux. Randomisée et en double aveugle, elle est menée avec 32 autres centres hospitaliers de France. « Une des forces de cette étude, c'est qu'elle va inclure des patients atteints d'une forme de la maladie non grave mais à risque élevé d'évolution défavorable, ajoute le Pr Dubée. Nous traiterons donc les personnes précocement, ce qui est probablement un élément déterminant de la réussite de la prise en charge. »


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3593