Feuilles de soins

Une taxe « papier »  Abonné

Publié le 26/10/2009

À partir du 1er janvier 2010, les médecins qui utiliseront trop de feuilles de soins papiers seront taxés, comme le prévoit la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST). Pour le directeur de la caisse nationale d’assurance-maladie, Frédéric van Roekeghem, cette « contribution » doit être « raisonnable », mais « suffisamment incitative ». Pour l’assurance-maladie, l’enjeu économique est important. Le traitement des feuilles de soins papier coûte en effet au moins 6 fois plus cher que celui des feuilles de soins électroniques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte