Rejets de résidus de médicaments dans l’environnement

Une stratégie européenne de prévention  Abonné

Par
Publié le 11/04/2019
La Commission européenne souhaite limiter les rejets de résidus de médicaments et de médicaments non utilisés dans l’environnement, principalement dans l’eau, à travers une « stratégie » associant des mesures préventives, scientifiques et administratives.
eprouvette

eprouvette
Crédit photo : Phanie

À l’image de l’augmentation globale de la consommation pharmaceutique depuis 1990, les rejets de médicaments dans l’environnement sont en progression constante, à l’exception des antimicrobiens. Ces rejets proviennent essentiellement de deux sources. D’abord, les médicaments consommés par les humains et les animaux, évacués par leurs voies naturelles. On trouve ensuite les médicaments non utilisés (MNU) jetés en dehors des dispositifs de collecte officiels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte