Répartition

Une situation délicate, selon la CSRP  Abonné

Publié le 27/02/2017

À l’instar, de l’officine, la répartition a été impactée, en 2016, par les baisses de prix, surtout celles appliquées aux génériques. La Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) estime même que pour ces médicaments, « la marge brute dégagée ne suffit plus à financer les coûts de leur distribution par les grossistes-répartiteurs ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte