Une réponse au CNPS  Abonné

Publié le 23/02/2009

Les syndicats d’officinaux ne sont pas les seuls à se démarquer de la campagne du CNPS. D’autres professionnels de santé soutiennent également ouvertement le projet de loi HPST. « Tous les libéraux ne sont pas opposés à la réforme de la santé, comme voudraient le faire croire certains », affirme le vice-président de MG-France, Vincent Rébeillé-Borgella. Des syndicats de médecins, d’infirmiers, de biologistes, de kinés, de dentistes, de podologues, de sages-femmes, d’orthoptistes et de pharmaciens (UNPF et USPO) ont ainsi signé un texte commun.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte