Smartphone et santé

Une pléthore d’applications pour un usage limité  Abonné

Publié le 31/01/2013
Une technologie encore peu utilisée

Une technologie encore peu utilisée
Crédit photo : dr

LES SMARTPHONES proposent une multitude d’applications liées à la santé, mais peu d’usagers semblent les utiliser. Selon une étude américaine, seulement une minorité d’utilisateurs de smartphones a recours à des applications liées à la santé, alors que ces dernières abondent sur le marché. D’après l’étude du Pew Research Center, publiée lundi, près de 7 % des personnes interrogées utilisent une application pour surveiller des indicateurs de santé tels que le poids, l’alimentation ou une maladie chronique comme le diabète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte