SUISSE

Une pilule amère qui ne passe pas  Abonné

Publié le 16/12/2010

SELON une récente enquête, que rapporte « Tribune médicale », un Suisse sur cinq se procure sans ordonnance des médicaments normalement soumis à ordonnance, soutenant ainsi un marché illégal qui a atteint l’an dernier pour l’Union européenne une somme de 71 milliards de francs suisses, multipliée par sept en deux ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte