Le contre-exemple autrichien

Une pharmacienne déjoue la fabrication d’une drogue  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 02/11/2015
Grâce à la perspicacité et à l’intervention d’une pharmacienne de Villach, en Carinthie, dans le Sud de l’Autriche, un homme a pu être intercepté par la police alors qu’il s’apprêtait à confectionner du Crystal Meth.

Tout a commencé avec l’appel téléphonique à l’officine d’un jeune homme qui souhaitait commander des substances certes en vente libre, mais susceptibles d’entrer dans la composition de Crystal Meth.

Ce qui n’a pas manqué d’éveiller les soupçons de la pharmacienne adjointe. Cet homme âgé de 27 ans, désirait en effet acquérir un certain nombre de produits contenant de l’éphédrine qui, associés à l’acide chlorhydrique et au phosphore de certains détergents et antigels, peuvent permettre de fabriquer ce dérivé synthétique de méthamphétamine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte